Souveraineté numérique : « Nous faisons chacun partie de la solution », estime Pierre Bellanger

Pierre Bellanger, fondateur et président-directeur général de Skyrock, est aussi une figure de la souveraineté numérique en France, un concept qu’il a contribué à faire émerger dans son livre éponyme, en 2014.

Pour OVH, Pierre Bellanger actualise son constat et esquisse des solutions autour de l’idée que le réseau formé par les données des individus doive former un « bien commun souverain ». Interview par Hugo Bonnaffé pour OVH Blog Vous faisiez dans votre livre de 2014 le constat suivant : certes, les réseaux peuvent nous apporter plus de liberté et de meilleurs services, mais ils nous menacent aussi d’une dépossession de souveraineté. Quel regard portez-vous aujourd’hui sur ce constat ? Continuer la lecture de « Souveraineté numérique : « Nous faisons chacun partie de la solution », estime Pierre Bellanger »

La messagerie est un terrain de conquête de notre souveraineté – Pierre Bellanger

Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger, a répondu aux questions de l’émission «L’Invité des Echos.» Interview réalisée par Fabienne Schmitt.

Fondée en 1986, que représente Skyrock aujourd’hui ? « Skyrock est la première radio urbaine mondiale, la première radio des moins de 35 ans urbains », explique Pierre Bellanger. « Une radio urbaine, cela veut dire deux choses : un format musical avec les musiques urbaines qui sont aujourd’hui les préférées des moins de 40 ans – le rap, le R&B ; et les urbains, les habitants de Paris et des villes de plus de 100.000 habitants. » Lors de l’émission, Pierre Bellanger revient également sur les autres activités développées en parallèle de la station de radio. « A chaque fois qu’il y a eu une grande vague technologique, Skyrock était là. Nous étions là sur la téléphonie surtaxée, sur le minitel, sur le Web… Aujourd’hui, nous sommes là sur mobile. » Dernière innovation en date : le lancement d’une application de messagerie « chiffrée » et « sécurisée ». Baptisée « Skred » (« discret » en verlan), elle vise à positionner l’entreprise sur ce marché en plein essor, avec une différence : aucun e-mail n’est demandé lors de l’inscription, ni numéro de téléphone. « La souveraineté numérique est difficile à défendre dans un contexte où les services, les plates-formes, les appareils, les dispositifs sont sous souveraineté étrangère », regrette Pierre Bellanger. « La messagerie est un territoire fondamental. Aujourd’hui, tous nos échanges passent par la messagerie. Le fait d’avoir une messagerie qui soit souveraine, c’est-à-dire sous souveraineté française, européenne, était capitale. » Disponible depuis le mois d’octobre, « nous l’avons lancé en français et en anglais simultanément, la version anglaise étant la version principale. Nous sommes à plus de 80.000 téléchargements, avec 500 à 2.000 téléchargements par jour. Cela va très vite », détaille Pierre Bellanger. « Le modèle économique repose sur la gratuité de l’application pour le grand public, et une version professionnelle de Skred » payante, explique Pierre Bellanger. Une « grande banque » serait déjà cliente.

Source :  Les Echos

Comment gagner une guerre perdue ? Pierre Bellanger, PDG de SKYROCK

Pierre Bellanger est le PDG de Skyrock. Quelqu’un a priori de très loin des préoccupations de La Vigie. Détrompez vous : il a publié il y a trois ans un livre saisissant, “La souveraineté numérique“. Il y  montrait à quel point l’avènement des résogiciels aliénait totalement notre richesse actuelle et future, celle de la maîtrise de la donnée. A l’époque décrié, il a depuis conquis les esprits car peu à peu, après les différentes affaires de perte de contrôle national de nos champions économiques, on s’est peu à peu aperçu qu’il était prophète. Pour vous en rendre compte, voici le texte de sa dernière conférence, prononcée au Ministère des Armées 21 décembre 2017  (nous remercions l’OGTDA ainsi que M. Bellanger de nous autoriser à le publier). Où l’on s’aperçoit que les choses ne se sont pas vraiment améliorées. Et que c’est absolument stratégique de se réveiller. Bonne lecture. JDOK

Nous ne reconnaissons pas les choses d’après ce qu’elles peuvent être en soi, mais seulement telles qu’elles apparaissent. Voilà ce qu’enseignait le philosophe grec Démocrite, il y a 2 500 ans. Nous connaissons le monde objectif par la médiation de nos sens dont la compréhension par notre mental établit une représentation. Schopenhauer, poursuivant cette thèse, réduisit notre connaissance du monde à la seule façon qu’à notre esprit d’en élaborer une reproduction : le monde est ma représentation, écrivait‐il. Et la conjugaison collective de ces représentations individuelles, nous l’appelons la réalité. Mais, entre le réel et notre médiation biologique, formatrice de notre représentation, vient désormais s’intercaler une médiation technologique nouvelle : le réseau numérique. Notre présent passe par l’écran. Notre quotidien n’est plus envisageable sans un terminal mobile à portée de main. La part d’information provenant de cette intermédiation électronique est croissante. Les machines nous donnent les réponses. Cette interface informatique est une nouvelle peau entre le monde et nous, un technoderme, par lequel l’essentiel transite. Parallèlement, le réseau est le nouveau système nerveux : il innerve la ville, le pays, la planète. De notre battement cardiaque au trafic aérien, il capte, collecte, traite et intègre les données.
Continuer la lecture de « Comment gagner une guerre perdue ? Pierre Bellanger, PDG de SKYROCK »

L’Obs : Pierre Bellanger : « Gare au tsunami numérique »

Pierre Bellanger, patron de Skyrock (Julien Falsimagne)

Dans « la Souveraineté numérique », le fondateur et patron de Skyrock s’inquiète des ravages du numérique.

TéléObs. – Dans « la Souveraineté numérique » (Stock), vous écrivez : « Internet siphonne nos emplois, nos données, nos vies privées, notre propriété intellectuelle, notre prospérité, notre fiscalité, notre souveraineté ». Des positions surprenantes alors qu’on vous dépeint souvent comme un « libéral-libertaire » ?

Pierre Bellanger. – Un seul mot compte, c’est celui de liberté. Ce livre s’inscrit dans le prolongement de tout ce que j’ai fait depuis 30 ans : promouvoir la liberté. Seulement, cette liberté s’incarne aujourd’hui dans la reconquête de la souveraineté numérique, comme, jadis, elle pouvait s’incarner dans la chute d’un monopole avec les radios libres ou bien dans la liberté d’expression des internautes avec les blogs sous identité libre que nous avons lancés avec Skyrock. Ma ligne de conduite n’a donc pas varié. Mais soyons pragmatiques. Lorsque le pays est poussiéreux, refermé sur ses rentes, une sorte de club oligopolistique où il faut défoncer la porte pour pouvoir y entrer, utilisons toute la puissance d’internet pour ouvrir les portes. Maintenant, lorsque l’internet évolue en de nouveaux monopoles et met en cause les libertés pour lesquelles il y a eu tant de sacrifices et de combats, nous avons besoin de l’Etat et de sa souveraineté pour retrouver nos droits. Continuer la lecture de « L’Obs : Pierre Bellanger : « Gare au tsunami numérique » »

Adweknow : Entretien avec Pierre Bellanger, Président et Fondateur de Skyrock

Pierre Bellanger

Skyrock Abidjan est depuis ce matin disponible en Côte d’Ivoire exclusivement sur mobile et intégrée à l’application Skyrock disponible sur android et Apple.

A l’occasion de ce lancement, Pierre Bellanger, Président et fondateur du Groupe Skyrock a répondu a nos questions et nous dévoile sa stratégie pour partir à la conquête du continent africain. Continuer la lecture de « Adweknow : Entretien avec Pierre Bellanger, Président et Fondateur de Skyrock »

Pierre Bellanger : « Utiliser le réseau avec les garanties et libertés de son propre pays »

Pierre Bellanger, PDG fondateur de Skyrock, auteur d’un livre sur la souveraineté numérique, lance un cri d’alarme et rappelle la nécessité d’étendre la République au cyberespace.

PDG fondateur de la radio Skyrock, Pierre Bellanger est l’auteur de la Souveraineté numérique (paru chez Stock en 2014), un concept qu’il a été parmi les premiers à introduire dans le débat public en France. Ce partisan d’une régulation forte de l’Etat sur un sujet qu’il considère éminemment «régalien» alerte sur les dangers de captation de la valeur économique générée par le numérique au seul profit d’une poignée de géants, tous américains, imposant leurs écosystèmes technologiques et confisquant nos données. Continuer la lecture de « Pierre Bellanger : « Utiliser le réseau avec les garanties et libertés de son propre pays » »

Libération : Pierre Bellanger « Stop au pillage des données »

 Stop au pillage des données

A la tête du groupe Skyrock, Pierre Bellanger préconise la réappropriation de l’ensemble de nos données numériques.

Pierre Bellanger, fondateur et président du groupe Skyrock. © DR

Samedi 21 mai, Libération organise le Forum «qui gouverne Internet?», une journée pour débattre de la souveraineté à l’ère numérique . Pierre Bellanger, fondateur et président du groupe Skyrock, participera à la table ronde «Quelle souveraineté à l’ère du numérique?». Continuer la lecture de « Libération : Pierre Bellanger « Stop au pillage des données » »

Comment Google a changé l’Internet sans vous le dire

Le navigateur Chrome de la firme américaine remplace l’annuaire des noms de domaines par une copie … contrôlée parGoogle

PAR PIERRE BELLANGER, CHANTAL LEBRUMENT ET LOUIS POUZIN

Le programme que nous utili­ sons le plus pour aller sur In­ternet est le navigateur. Il nous permet de rejoindre et de con­sulter les sites de la Toile. Chaque site a son adresse sur le Réseau. Le naviga­teur la trouve grâce à un annuaire cen­tral d’adresses principales appelé« ser­veur racine de DNS » (pour dom a in name system). Ce répertoire de réfé­rence est géré par une société, l’Icann (Internet Corporation for Assigned Na­mes and Numbers), placée sous l’auto­rité de l’Etat américain. Continuer la lecture de « Comment Google a changé l’Internet sans vous le dire »

Le Point – Pierre Bellanger : pourquoi un Commissariat à la souveraineté numérique

Le fondateur de Skyrock plaide pour la création d’un système d’exploitation souverain en France. Afin de garantir au mieux nos droits et nos libertés.

PAR PIERRE BELLANGER, FONDATEUR DE SKYROCK

Publié le | Le Point.fr
Pierre Bellanger, ancien président directeur général et fondateur de Skyrock, milite pour le développement d'un système d'exploitation français souverain.
Pierre Bellanger, ancien président directeur général et fondateur de Skyrock, milite pour le développement d’un système d’exploitation français souverain. © AFP/ PIERRE VERDY

Internet est notre nouvelle maison. Une part croissante de nos vies s’y passe. Qui imaginerait aujourd’hui une entreprise sans accès au réseau numérique, une journée sans mobile ? Le réseau a le potentiel d’un gigantesque bond de croissance et de qualité de vie. Il changera nos emplois, nos vies et nos destins. Alors, nos meilleurs talents relèvent le défi. Les pouvoirs publics les soutiennent et financent les infrastructures pour connecter le territoire.
Continuer la lecture de « Le Point – Pierre Bellanger : pourquoi un Commissariat à la souveraineté numérique »

CHECy : Pierre Bellanger

Pierre Bellanger, PDG de Syrock, est intervenu au CHECy le 13 novembre 2015.

Pierre Bellanger

Extraits de sa conférence sur la souveraineté numérique :

« Nous ne sommes pas souverains sur le réseau, nous sommes, sur la plage, des enfants qui élèvent des barrages en sable contre la mer qui monte… Internet n’est pas un nouveau secteur économique, Internet ne complète pas notre monde, il le remplace !
Internet est surtout une extension de la nation américaine, une extension politique, scientifique, militaire, dont le moteur est le renseignement. »
« Nous sommes comme les dindes qui pensent jusqu’à Noël que tout le monde s’affaire pour leur bien-être. » (…)
« Notre constitution, même confirmée par la Cour Européenne, ne s’applique pas aux réseaux sociaux étrangers : avec vos données aux USA, vous avez les mêmes droits qu’un banc de méduses dans les eaux internationales. Nous sommes une nation entière de doubles numériques, cyber-apatrides, à l’existence dépourvue de droit. »
Mais il termine sur une note positive : « La prise de conscience de la catastrophe, c’est la première étape de l’optimisme ! »

Source : CHECy