GASPARD KOENIG : La grande bataille des données a commencé

LA CHRONIQUE DE GASPARD KOENIG. La question de la jouissance et de l’utilisation de nos données personnelles devient un débat central de nos sociétés avec en toile de fond le procès instruit aux Gafa. De quoi relancer un affrontement idéologique que l’on avait un peu vite enterré.

Il est fascinant de voir à quel point le débats sur les données voit s’affronter les différents courants de la philosophie politique. – Shutterstock

Les Gafa sont sous le feu des critiques. A Davos,  George Soros a condamné le monopole de fait qu’exercent Facebook et Google. L’accaparement des données personnelles par un petit nombre d’acteurs menace les principes mêmes de la société ouverte en ôtant peu à peu aux citoyens leur autonomie cognitive. En cliquant tous les jours sur des « conditions d’utilisation » illisibles et non négociables (selon une étude de Carnegie Mellon University, un Américain moyen en signe près de 1.500 par an, ce qui correspondrait à 76 jours de lecture), nous nous dépossédons d’une partie non négligeable de notre personnalité. Agrégées, exploitées et souvent revendues en échange d’une gratuité illusoire,  nos data nourrissent des circuits économiques pour qu i nous sommes à la fois matière première, produit et consommateur.
Continuer la lecture de « GASPARD KOENIG : La grande bataille des données a commencé »