Le Figaro : LES PATRONS DE NRJ GROUP ET DE SKYROCK CRITIQUENT LES PRATIQUES DE FUN RADIO

Le Figaro27 Jun 2016PROPOS RECUEILLIS PAR ENGUÉRAND RENAULT @erenault

Crédits photo : Ulysse Guttmann

Jean-Paul Baudecroux, PDG de NRJ Group, et Pierre Bellanger, PDG de Skyrock, reviennent sur l’affaire Fun Radio et la question de la mesure des audiences.
LE FIGARO.- Avec Lagardère, RMC et les indépendants, vous accusez Fun d’avoir fraudé la mesure d’audience. Christopher Baldelli, le patron de RTL, a répondu qu’il n’y avait que trois messages litigieux et que rien ne prouvait la fraude. Que répondez-vous ?
Jean-Paul BAUDECROUX.- Je réponds qu’au lieu de 3 messages, il y en a 105 messages qui ont été constatés par huissiers en écoutant les piges du morning de Fun. C’est le CESP, organe de contrôle de Médiamétrie qui nous a alertés et a parlé « d’une fraude massive » , organisée portant sur de nombreuses vagues d’audience. « Fun a incité les auditeurs à mentir à Médiamétrie. » Nous avons vérifié et nous avons découvert de très nombreux messages frauduleux et nous en découvrons encore de nouveaux.

Pourquoi avez-vous mis huit à mois à vous apercevoir d’une tricherie ?
Pierre BELLANGER.- Le contrat qui lie les radios à Médiamétrie mais aussi aux agences médias et aux annonceurs est un lien de confiance. Quand nous écoutons nos concurrents, c’est pour voir ce qu’ils font de bien. Nous ne recherchons pas la fraude puisque nous sommes sur une présomption de confiance. L’article 7 des statuts de Médiamétrie est très clair. « Le souscripteur s’interdit tout acte et toute initiative ayant pour objet ou susceptible d’avoir pour effet, directement ou indirectement, d’affecter les conditions de recueil par Média- métrie, des résultats d’audience. » Il y a un devoir de loyauté. À aucun moment, une radio ne doit influencer le recueil de l’audience. Médiamétrie est en train d’étudier cette fraude massive qui a eu des conséquences sur les audiences, mais a aussi impacté les agences médias, les annonceurs et les directions des programmes des radios puisque tous ont pris des décisions sur des chiffres faussés.

Continuer la lecture de « Le Figaro : LES PATRONS DE NRJ GROUP ET DE SKYROCK CRITIQUENT LES PRATIQUES DE FUN RADIO »