CHECy : Pierre Bellanger

Pierre Bellanger, PDG de Syrock, est intervenu au CHECy le 13 novembre 2015.

Pierre Bellanger

Extraits de sa conférence sur la souveraineté numérique :

« Nous ne sommes pas souverains sur le réseau, nous sommes, sur la plage, des enfants qui élèvent des barrages en sable contre la mer qui monte… Internet n’est pas un nouveau secteur économique, Internet ne complète pas notre monde, il le remplace !
Internet est surtout une extension de la nation américaine, une extension politique, scientifique, militaire, dont le moteur est le renseignement. »
« Nous sommes comme les dindes qui pensent jusqu’à Noël que tout le monde s’affaire pour leur bien-être. » (…)
« Notre constitution, même confirmée par la Cour Européenne, ne s’applique pas aux réseaux sociaux étrangers : avec vos données aux USA, vous avez les mêmes droits qu’un banc de méduses dans les eaux internationales. Nous sommes une nation entière de doubles numériques, cyber-apatrides, à l’existence dépourvue de droit. »
Mais il termine sur une note positive : « La prise de conscience de la catastrophe, c’est la première étape de l’optimisme ! »

Source : CHECy

EchoRadar : Pierre Bellanger – de Skyrock à la Souveraineté Numérique

Pionnier des radios libres en France au début des années 80, Pierre Bellanger a créé Skyrock en 1986 qu’il dirige toujours. Éclectique et curieux, il est notamment à l’origine de la transposition du dispositif étasunien « Alerte enlèvement » en France en 2004, son attrait pour le multimédia puis le numérique vont l’amener à développer de nombreuses analyses et réflexions. Tribunes, interventions et ouvrages émaillent donc cette pensée singulière qui, face à l’hégémonie des USA et de ses GAFA [1], milite pour une reprise de « la souveraineté numérique » [2]. C’est dans ce cadre et, plus largement celui des problématiques en lien avec le numérique, que Pierre nous  a fait l’honneur de cet entretien.

Dans votre livre « La souveraineté numérique », vous insistez sur l’importance pour un pays se voulant souverain de pouvoir créer à la fois un système d’exploitation et un résogiciel. La France n’a toujours ni l’un ni l’autre. Existe-t-il des pistes de sortie de cette impasse ?

Oui, la création d’un Commissariat à la souveraineté numérique, dépendant directement de Matignon, et dont la mission première serait la mise en œuvre du système d’exploitation souverain. Un tel organisme est complémentaire des administrations et compétences existantes. Sa structure comme son budget sont particulièrement légers. Il correspond, dans le principe et la volonté, à ce que fut le Commissariat à l’énergie atomique de l’immédiate après-guerre. Continuer la lecture de « EchoRadar : Pierre Bellanger – de Skyrock à la Souveraineté Numérique »